Alice Gregorio
mezzo soprano

Biographie

Alice Gregorio commence par étudier le violon avant de poursuivre une formation lyrique dans la classe de Mireille Alcantara. Elle obtient son DEM, se forme au travail de la scène dans la classe d’art lyrique de Joëlle Vautier, puis se perfectionne auprès d’Armande Olivier ainsi que de Nadine Denize et divers chefs de chant, notamment Antoine Palloc, Christophe Manien et Anne-Marie Fontaine. Elle remporte en 2011 le second prix d'opérette au Concours International de Chant de Marmande.
Passionnée par les langues et la littérature, elle obtient un DEUG d'Allemand, une Maîtrise de Lettres Classiques et un Magistère d'Antiquité Classique. Explorant l’univers poétique de la mélodie et du Lied, elle participe aux master classes de François Leroux, Graham Johnson, Philipp Moll et Regina Werner, et obtient en 2008 un Master II Art du Récital.

Attirée par la musique baroque, elle intègre en 2011 l'ensemble Opera Fuoco, puis les Arts Florissants. Elle interprète notamment le rôle d'Aglatida dans Zanaïda, opéra de Johann Christian Bach, à la Cité de la Musique à Paris, dirigé par David Stern. En compagnie des Arts Florissants, elle participe à divers concerts et enregistrements sous la baguette de William Christie et de Paul Agnew, ainsi qu'à des actions pédagogiques, notamment autour de Didon et Énée de Purcell (rôle de Didon) et de Belshazzar de Händel (rôle de Cyrus).
Lors du Festival d'Aix-en-Provence 2012, elle est la seconda Donna dans Les Noces de Figaro de Mozart au Théâtre de l'Archevêché, sous la baguette de Jérémie Rhorer et dans une mise en scène de Richard Brunel. Elle est aussi Didon dans Didon et Énée de Purcell, Orphée, dans l'Orphée de Gluck, ainsi que Chérubin dans Les Noces de Figaro et la Deuxième Dame dans La Flûte enchantée de Mozart, lors du Festival Nuits d'Été, à l'Hôtel Gouthière à Paris.

Dans un répertoire plus récent, elle interprète à l'Opéra de Rouen le rôle de Hänsel dans Hänsel et Gretel de Humperdinck (direction : Robert Houssard ; mise en scène : Federico Grazzini), ainsi que les rôles d'un Page et d'une Dame dans Lohengrin de Wagner (direction : Rudolph Piehlmayer ; mise en scène : Carlos Wagner).
Dans Carmen de Bizet, elle chante le rôle de Mercédès, lors d'une tournée dans le Bénélux (direction : Konrad Leitner ; mise en scène Dominique Serron), et lors d'une tournée en France avec les Opéras en plein air (direction : Paul-Emmanuel Thomas ; mise en scène : Manon Savary et Patrick Poivre d'Arvor).
Elle est également Stéphano dans Roméo et Juliette de Gounod, ainsi que Rosette dans Manon de Massenet lors du Festival Lyrique en Marmandais (direction : Philippe Mestres ; mise en scène : Michèle Herbé).
Elle aborde en outre quelques ouvrages d'opérette et interprète notamment les rôles de Métella dans La Vie parisienne et la Périchole dans La Périchole d'Offenbach (direction : Olivier Holt ; mise en scène : Bernard Pisani), Mirabelle dans Les Aventures du roi Pausole d'Honegger et Mariana dans Gipsy de Lopez (direction : Éric Sprogis ; mise en scène : Michèle Herbé).
Enfin, elle s'intéresse aussi au répertoire contemporain et incarne Alma dans l'opéra de Fernando Fiszbein, Avenida de los Incas 3518, sous la direction de Pierre Strauch et dans une mise en scène d'Agnès Jaoui et Aurélie Berland (Journées de la Composition, CNSM de Paris).

Fréquemment sollicitée en tant que soliste pour des concerts de musique sacrée et profane (oeuvres de Bach, Händel, Vivaldi, Purcell, Pergolèse, Durante, Mozart, Rossini, Schubert, Schumann, Mendelssohn...), elle participe aussi à divers spectacles d’arts mêlés, notamment La Troisième Symphonie de Mahler, chorégraphiée par John Neumeier (Opéra National de Paris, 2009), De l’autre côté, chorégraphié par Stéphane Elizabé (Amphithéâtre Bastille, 2006), ainsi que Les Masques de Vénus (Festival Off d’Avignon 2004).